Fin du rêve européen pour l’ASM Clermont Auvergne défaite par le Leinster (15-19)

Publié le dimanche 29 avril 2012 à 17h54min, mis a jour le dimanche 29 avril 2012 à 18h06min - 795 lectures

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Mots clés
ASM Clermont Auvergne - Clermont-Ferrand - Coupe d’Europe - Rugby

Rugby - Coupe d’Europe - Demi-finale

L’ASM n’ira pas en finale de la Coupe d’Europe. Elle s’est inclinée à Bordeaux contre une équipe du Leinster qui a mis la main sur le ballon en deuxième mi-temps.

Contrairement à ce qui était annoncé par la météo, le match débute sous un grand soleil. Une bonne nouvelle pour le jeu avec deux équipes qui sont toujours animées de grandes intentions offensives.

Mais avant de faire du jeu il faut récupérer le ballon et dès l’entame la lutte est sévère dans les regroupements. L’ASM est un peu fébrile alors que le Leinster se montre précis dans son jeu et empoche une première pénalité pour un hors-jeu (0-3, 8e).

Dans le jeu les clermontois sont chahutés et sous pression alors que le Leinster montre sa capacité à alterner le jeu et se montrer créatif en attaque. Et comme contre les Saracens, les plans clermontois sont rapidement modifiés puisque Malzieu doit sortir pour une contracture et laisser sa place à Buttin (12e).

Mais une défense héroïque suivi d’une initiative culottée de Parra et d’un bon coup de pied de James remettent l’ASM dans le bon sens. Cela se traduit immédiatement par une pénalité réussie par James (3-3, 17e). Et dès le renvoi l’ASM va sonner la charge par une relance de Sivivatu le long de la ligne de touche, puis un relai collectif mais un en-avant interrompt l’action qui pouvait aller à l’essai.

Le match monte en intensité avec quelques chicaneries et un rappel à l’ordre de l’arbitre à Cullen coupable d’un mauvais geste. Mais un nouveau coup dur intervient pour Lee Byrne qui souffre du genou. Il est d’abord remplacé pour saignement par Regan King mais ne reviendra pas (22e). Beaucoup de casse déjà en 22 minutes.

Mais dans le jeu l’ASM est bien mieux et il s’en faut de peu qu’une percée de James ou une belle passe dans les 22 entre Buttin et Fofana ne permettent d’aller à l’essai. Malheureusement les clermontois sont régulièrement sanctionnés dans les phases au sol et dans les regroupements où ce qui permet au Leinster de se dégager de la pression clermontoise.

Toutefois la domination est clairement auvergnate à la fin de la première demi-heure et cela se traduit par une seconde pénalité de James (6-3, 30e). Un avantage de courte durée, car dans la foulée l’arbitre offre une pénalité à Sexton pour une obstruction loin du jeu de Sivivatu (6-6, 34e).

Heureusement l’ASM va un peu creuser l’écart avant la fin de la mi-temps. L’indiscipline du Leinster dans un regroupement permet à James de reprendre l’avantage (9-6, 36e). La bonne mêlée clermontois est aussi récompensée par une autre pénalité que James convertit sans problèmes (12-6, 39e).

L’ASM dominée

On espère que les clermontois vont reprendre de même la seconde mi-temps temps, mais ils vont se faire cueillir à froid par un essai du Leinster qui profite d’un relâchement dans la défense pour passer plein axe sur un lancement derrière leur mêlée avec un beau travail de Kearney. Avec la transformation de Sexton le Leinster reprend l’avantage (12-13, 42e)

Et malheureusement Kearney va de nouveau se montrer en claquant un drop de 40m à la récupération d’un dégagement clermontois. L’ASM vient d’encaisser un 10-0 en 3 minutes (12-16, 45e). Mais Clermont réagit et obtient rapidement une pénalité qui malheureusement ne passe pas face au vent. Heureusement une seconde passe et Clermont revient à 1 point (15-16, 52e). L’ASM a repris ses esprits et remet la main sur le jeu. Le Leinster fait des fautes pour ralentir le jeu mais l’arbitre se contente d’une remontrance et ne sort pas de carton jaune.

Le Leinster sent qu’il faut réagir, met la pression en mêlée et l’ASM voit déferler une vague bleue. Cette domination est concrétisée par une nouvelle pénalité de Sexton (15-19, 63e). La seconde mi-temps est compliquée pour les clermontois face à une équipe du Leinster sûre d’elle. Les clermontois semblent eux sonnés et désorganisés. Ils vont de plus se faire pénalisés une nouvelle fois en mêlée. La frappe de Sexton passe haut et l’arbitre demande la vidéo pour refuser la pénalité qui aurai donné 7 points d’avance aux irlandais (70e).

Cinq dernières minutes de folie

Il reste alors 10 minutes aux clermontois pour revenir au score mais ils sont désorganisés et le Leinster garde la main sur le ballon. Le temps passe ainsi sans que Clermont ne soit dangereux. A la 76ème minute les clermontois vont enfin pouvoir attaquer, rentrer dans les 22 irlandais, multiplier les temps de jeu. Petit à petit ils se rapprochent de la ligne, Debaty charge plusieurs fois, la « yellow army » pousse et Fofana passe la ligne mais sur le dos il n’arrive pas aplatir ce que confirme l’arbitre vidéo.

Il reste alors à peine une minute et une mêlée pour les irlandais qui font l’effort. L’arbitre refait jouer la mêlée et cette fois l’arbitre donne une pénalité aux clermontois qui jouent à la main. C’est une nouvelle fois Debaty qui tente de percer la muraille mais il est stoppé sur la ligne. L’arbitre redonne une pénalité et de nouveau les clermontois chargent, buttent sur le poteau mais se font piquer le ballon dans le regroupement. Le Leinster récupère la pénalité et Sexton dégage, le Leinster est en finale.

Le rêve européen clermontois est passé et la haie d’honneur des joueurs du Leinster ne sera qu’une maigre consolation. Les clermontois ont été trop dominés en seconde mi-temps pour se qualifier. Il va falloir soigner les blessés, panser les plaies au moral et se reconcentrer sur le Top 14 où il y a là aussi une demi-finale à gagner.

Cette info vous rend...

Cyberbougnat sur les réseaux

Pour suivre l'actualité clermontoise au quotidien, suivez Cyberbougnat sur Facebook et Twitter

Partagez

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :