L’ASM Clermont Auvergne battue par Toulon en demi-finale du Top 14 (12-15)

Publié le dimanche 3 juin 2012 à 18h19min, mis a jour le dimanche 3 juin 2012 à 19h16min - 1261 lectures

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Mots clés
ASM Clermont Auvergne - Clermont-Ferrand - Rugby - Top 14

Rugby - Top 14 - Demi-finale

L’ASM Clermont Auvergne perd sa deuxième demi-finale de l’année après un match où elle a fait trop d’erreurs. Malgré une très belle saison pleine de promesses, l’ASM termine sans titre.

Coup d’envoi donné par Brock James et dès la première minute l’ASM indique son plan de jeu. Récupérer des ballons, s’installer dans le camp de Toulon et envoyer du jeu. Clermont domine le début de match mais le drop de James ne passe pas (2e).

Passes basses, passage à vide ou en-avant perturbent un peu les transmissions en attaque mais Vern Cotter l’avait prévu. Il fallait de l’enthousiasme pour compenser quelques erreurs causées par l’absence de matches. Ses joueurs ont bien compris le message. Et une bonne pression de Buttin permet de récupérer une première pénalité par Parra (3-0, 9e).

Trop de déchets dans le jeu

Mais dès la remise en jeu, Sivivatu fait en en-avant. Il faut plusieurs mêlées pour arriver à introduire mais l’arbitre sanctionne l’ASM et Wilkinson passe sa première pénalité (3-3, 13e). Le match va rentrer ensuite dans le flou avec des imprécisions des deux côtés. Toulon va en profiter pour revenir et va se lancer à l’abordage de la ligne clermontoise. Heureusement Rougerie tape dans le ballon et fait échapper le ballon à Tillous Borde avant d’aplatir. Toulon doit se contenter d’une deuxième pénalité de Wilkinson (3-6, 23e).

L’ASM a derrière une occasion obtenue sur une faute de Toulon en mêlée. Le ballon part bien mais le ballon passe au dessus d’un poteau et l’arbitre ne demande pas la vidéo. Juste derrière les clermontois vont arriver à percer la défense de Toulon avec Parra et James mais après le regroupement à 3m de la ligne Parra heurte Hines et l’arbitre siffle un écran. Toulon essaie de se dégager mais Clermont récupère le ballon et obtient une pénalité qui passe cette fois au millieu des poteaux (6-6, 30e).

L’état d’esprit clermontois est très bon du côté clermontois mais les imprécisions gâchent le jeu. Le jeu est confus et Wilkinson profite d’une nouvelle pénalité pour redonner l’avantage à Toulon (6-9, 34e). Ce sera aussi le score à la mi-temps.

Clermont déjoue

Et pendant la pause la pluie fait son arrivée ce qui change probablement les plans. Le coaching débute très tôt puisque Vermeulen rentre dès la 42ème minute à la place de Bardy. Le match rentre dans du combat mais avec peu d’actions offensives. Il faut une longue touche trouvée par James et un ballon volé sur le lancé pour que l’ASM mette la pression sur la ligne, mais Hines échappe le ballon. Les clermontois se lancent alors à l’offensive et multiplient les séquences mais une nouvelle fois Hines échappe le ballon.

Les clermontois sont installés dans le camp de Toulon mais cette domination est stérile. Pire les clermontois déjouent, multiplient les mauvaise passes et les en-avants. Peu avant l’heure de jeu, Cotter décide donc de faire rentrer Pierre, Skrela et Debaty pour redonner un second souffle à son équipe. Malheureusement sur une nouvelle mêlée confuse ou personne ne comprend rien, l’arbitre sanctionne Clermont et offre 3 points à Wilkinson face aux poteaux (6-12, 58e). Heureusement, l’ASM revient très vite avec une pénalité de Parra (9-12, 61e).

Les clermontois ont la main sur le ballon mais font trop de fautes. Une belle action va leur permettre d’arriver sur la ligne des 5m mais le ballon est encore perdu. Heureusement les clermontois bénéficient d’un en-avant pour garder le ballon et reparti à l’attaque avec une grosse percussion de Debaty mais cette fois c’est Sivivatu qui échappe le ballon.

Erreur tactique

On rentre à ce moment dans les 10 dernières minutes de jeu et l’ASM ne doit plus perdre de temps pour convertir ses temps forts. Encore une fois c’est une mêlée qui ne tient pas et permet à Parra de prendre trois points pour revenir à égalité (12-12, 73e). Le match tient alors à rien et on se dirige vers une prolongation comme en 2010.

Mais les clermontois vont se mettre à l’erreur dans leur propre camps. Alors qu’ils bénéficient d’un renvoi au 22m et que Cotter veut jouer dans le camp de Toulon, ils veulent jouer à la main pour essayer de trouver plus d’angle et dégager plus loin. Mais Skrela dévisse et l’arbitre donne une pénalité pour hors-jeu. Wilkinson ne rate pas l’occasion et Toulon reprend la tête (12-15, 76e).

Sur le renvoi, Toulon va jouer la montre par des regroupements au sol pour essayer de garder le ballon mais va se mettre à la faute. Parra bénéficie alors d’une nouvelle pénalité d’égalisation alors que la sirène retentit. Le ballon s’élève, prend la bonne direction mais tombe juste devant les poteaux.... L’ASM n’ira pas au Stade de France.

Ce dimanche, les clermontois ont fait trop d’erreurs et manqué de justesse dans leur choix tactiques pour battre une équipe vaillante. Malgré une magnifique saison pleine de promesses en Top 14 et Coupe d’Europe, l’ASM a donc échoué deux fois en demi-finale. Quelle frustration ! Mais merci à eux de nous avoir fait vibrer comme ça toute la saison.

Réaction de Morgan Parra : « De gros regrets. Pour cette dernière pénalité qui aurait permis d’arracher la prolongation. Sur ce match on est indiscipliné, on a voulu aller trop vite. On est tombé face à une belle équipe de Toulon qui nous a posé beaucoup de problèmes, qui a été solide en défense et sur ses bases. On a peut être trop joué à la balle. On a fait trop d’erreurs. »

Cette info vous rend...

Cyberbougnat sur les réseaux

Pour suivre l'actualité clermontoise au quotidien, suivez Cyberbougnat sur Facebook et Twitter

Partagez

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :