Royat et Chamalières fêtent l’été en musique avec des concerts gratuits

Pour l’été, Royat et Chamalières vous proposent quatre concerts gratuits avec des groupes de la scène clermontoise

Publié le mercredi 29 juin 2011 à 22h01min,
mis a jour le mercredi 29 juin 2011 à 22h49min
1051 lectures
Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Communiqué de presse

Indique qu’une très grande partie de cet article ou la totalité est un communiqué de presse.

Mots clés
Chamalières - L’été à Clermont - Musique - Puy-de-Dôme - Royat - Scène locale - Sortir

L’Office de Tourisme de Royat-Chamalières démarre ce vendredi soir sa programmation estivale avec une nouvelle série de rendez-vous : « Royat et Chamalières fêtent l’été en musique ».

Il s’agit d’une série de quatre concerts gratuits avec des groupes locaux le vendredi soir. Tous les concerts sont gratuits et débutent à 18h30 mais le lieu alterne entre la Place Allard à Royat et le Carrefour Europe à Chamalières.

Leopold Skin - Vendredi 01 Juillet - Place Allard – Royat

Cheval de bataille du label Kütu Folk, Leopold Skin est taillé pour les grands espaces et les crépuscules des larges plaines américaines, quand le soleil rasant élonge les ombres et embrase l’horizon. Pédale steel, banjo, panel de guitares déclinant toutes les étapes entre l’acoustique totale à la plus électrique, sitar ou cuivres occasionnels, amples chœurs ambitieux, pour une musique souvent lente et porteuse de puissantes déflagrations, dans la droite lignée d’un Neil Young des beaux jours.

Deuxième album chez Kütu Folk Records pour Damien Fahnauer aka Leopold Skin, qui passe clairement à la vitesse supérieure avec un I See Mountains, plus mûr, plus électrique et plus original que le prometteur Leopold Skin & The Blue House Dandelions, paru en 2009 mais enregistré en 2008, avant une escapade très marquante au Canada dont on trouve des réminiscences ici.

Le nouvel opus - dont les prises ont été réalisées dans le studio de Christophe Adam à Montferrand avec une Dream Team réunissant le propriétaire des lieux mais également des membres éminents de Garciaphone, St Augustine, The Delano Orchestra et Pastry Case à la basse, à la guitare, à la batterie, aux chœurs et au violoncelle - permet au jeune folkeux clermontois de dévoiler dix morceaux flambants neufs formant une œuvre à la fois intimiste, poignante, élégiaque et superbement teintée de psychédélisme pop folk rock...

The Wendy Darlings - Vendredi 08 Juillet - Carrefour Europe – Chamalières

The Wendys Darlings, petit groupe de rock clermontois à tendance retro pop, quelque part entre les Moldys Peaches et Pavement, dispensent une énergie surprenante et communicative dans des riffs d’une efficacité rare. Mais tout aussi à l’aise avec les balades les plus pop, le groupe fait preuve d’un sens surprenant de la mélodie entêtante et de la ritournelle que l’on retient trop facilement, au point qu’on pourrait presque leur en vouloir de s’introduire avec une telle persistance et une telle facilité dans nos esprits.

Un univers rose bonbon follement sixties sans jamais être ringard. La voix inimitable de la chanteuse, qu’on croirait née pour chanter dans un groupe de ce genre, des instrus simples et efficaces qui fonctionnent à chaque fois. Ces gens la jouent du rock, avec tout ce que ça implique d’approximation, d’énergie et de joie de vivre, sans jamais chercher à "trop en faire" et c’est une qualité suffisamment rare pour être mentionnée aujourd’hui.

Ktipietok Orkestar - Vendredi 22 Juillet - Place Allard – Royat

Originaires du Kikiristan, contrée non reconnue par la communauté internationale, la musique surprenante de Ktipietok Orkestar est mise en scène à travers un répertoire atomique hérité des fanfares du monde entier, des formations balkaniques aux Brass-Band de la Nouvelle Orléans. Le radeau citadin du Ktipietok Orkestar dérive dans vos rues, accrochez vous aux poils de son tapis laineux et laissez vous voguer sur les ondulations cuivrées de sa broussaille musicale.

Sortez vos pelotes et shorts vinyles et faites vous détricoter à l’atelier point de cuivres du KtipietoK Orkestar ! Derrière ces clinquantes consonnes se cache un collectif de musiciens amateurs des plus hétéroclites. Les âges et les sexes se mélangent dans des tenues du meilleur goût. L’orchestre vous délivre un cocktail de musiques à danser qui vous fera voyager de la salle de bal musette au dance floor des Balkans...grosse ambiance assurée !

Senoys - Vendredi 29 juillet - Carrefour Europe – Chamalières

Senoys est membre du bouillonnant collectif Proche du Ravin (Babayaga, Pryapisme Kodd...), lauréat Erup’son 2007 et sélection Focus 2008. Groove-dada, free-disco, ethio-punk, le monstre à sept tête de Senoys vampirise toutes les étiquettes, entre cuivraille hurlante et polyrythmie en-veux-tu-en-voilà. Parce que bien huilé, parce le sax baryton aboie et le trombone basse, parce que les morceaux sont composés dans un garage à chats, Senoys traduit l’insolence collective d’une musique résolument énergique et irrévérencieuse.

Senoys propose un set bouillant, avec un certain goût pour la volcanologie, et une présence sur scène a faire pleurer des yeux qui n’en croient pas leurs oreilles… Le groupe a joué à la Coopérative de Mai et pour les Volcaniques de Mars (Clermont-Ferrand), Limoges, Lyon, dans le cadre du festival La Pamparina (Thiers), Vichy etc…, et a participé à plusieurs créations éphémères (sur Franck Zappa, ou encore le cannibalisme…). De plus, Senoys a partagé la scène avec Marvin, Le singe blanc, Los tres Puntos, Kunamaka, Leitmotiv Blastik Pertran, Neptunes etc.

Senoys digère ses larges influences (rock, disco, klezmer, punk, free jazz...) et se fait classer par certains dans l’univers du « Jazzcore » entre John Zorn et NoMeansNo.

Cette info vous rend...

Cyberbougnat sur les réseaux

Pour suivre l'actualité clermontoise au quotidien, suivez Cyberbougnat sur Facebook et Twitter

Partagez