L’Auvergne en vigilance orange pour les orages ce vendredi 27 juillet

Météo France a placé une bonne partie de la France en vigilance Orange pour les orages dont toute l’Auvergne ce vendredi 27 juillet 2012.

Publié le vendredi 27 juillet 2012 à 18h09min,
mis a jour le vendredi 27 juillet 2012 à 18h12min
1260 lectures
Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Mots clés
Allier - Auvergne - Cantal - Haute-Loire - Météo - Puy-de-Dôme

Des orages violents se produiront jusqu’en début de nuit des Pays de la Loire vers l’Ile de France mais aussi le Nord, Champagne-Ardenne et Lorraine. Un autre axe orageux remontera en soirée des Pyrénées vers l’Auvergne. Ainsi 43 départements sont en vigilance se vendredi 27 juillet.

Cet événement ne présente pas un caractère hautement exceptionnel, un épisode de ce type se produisant 1 à 3 fois par an, toutefois, le risque de phénomènes intenses associés justifie une vigilance toute particulière. Les premières cellules orageuses se développent sur l’Allier.

Evolution prévue par Météo France

Cet après-midi, des orages isolés se développent sur le Massif Central. Ils sont ponctuellement violents et peuvent donner un peu de grêle et des rafales de vent.
En première partie de nuit, une ligne d’orages organisés remonte du Sud-Ouest sur le Cantal et se décale vers le Nord de l’Auvergne et la Loire.

Ces orages circulent rapidement, mais ils sont violents, générant des rafales de vent entre 80 et 100 km/h et donnant également de la grêle. Ils s’évacuent plus au Nord dès le milieu de nuit.

Sur les départements voisins, des orages sont également possibles, mais leur intensité sera moindre. Après ce passage, un temps instable se maintient, avec des pluies orageuses, moins violentes, mais qui pourront donner des cumuls importants demain en journée.

Fin de phénomène prévue le samedi 28 juillet 2012 à 03h00

Cette info vous rend...

Cyberbougnat sur les réseaux

Pour suivre l'actualité clermontoise au quotidien, suivez Cyberbougnat sur Facebook et Twitter

Partagez