La chaleur arrive sur l’Auvergne mais ce n’est pas encore la canicule

Publié le vendredi 17 août 2012 à 10h23min, mis a jour le vendredi 17 août 2012 à 10h28min - 1123 lectures

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Mots clés
Auvergne - Canicule - Clermont-Ferrand - Météo

Les températures devraient atteindre les 40°C ce week-end en Auvergne. On ne parle pas encore de canicule mais l’Auvergne est sous surveillance.

Météo France prévoit un épisode de très grosse chaleur en cette fin de semaine, même si on ne parle pas encore de canicule pour notre région. En France, il existe un risque de canicule lorsque pendant au moins trois jours, les températures minimales, en particulier la nuit, sont au-dessus de 20°C et les températures maximales supérieures à 33°C.

Marisol Touraine, ministre de la Santé, a indiqué ce matin sur RTL qu’une vingtaine de départements sont regardés aujourd’hui avec une attention toute particulière dans le Massif Central, la Bourgogne, la région Centre.

Les températures pourraient dépasser les 40°C dimanche à Clermont-Ferrand. Rien d’illogique en été à ce qu’il fasse chaud en été et ce type d’événement se reproduit chaque année. Mais le spectre de la canicule de 2003 est encore dans tous les esprits. Météo France tient donc à rassurer sur l’ampleur de cette vague de chaleur qui n’aura rien de comparable.

Ce réchauffement est du à une arrivée d’air du Maroc et de l’Espagne. Il a fait jusqu’à 50° à Marrakech et les températures oscillent entre 40° et 42° tous les jours au sud de l’Espagne. C’est cet air chaud qui remonte même s’il va se refroidir en France.

Certains départements du sud-ouest de la France ont été placés en alerte orange canicule mais ce n’est pas le cas de l’Auvergne pour le moment qui est seulement en jaune. Ces fortes chaleurs sont prévues jusqu’à mercredi prochain mais ne devraient pas s’accompagner d’orages.

Consignes

Depuis plusieurs années, Météo France et l’Institut de Veille sanitaire publient des bulletins de surveillance et des recommandations. Il s’agit de faire prendre conscience aux gens qu’il y’a des précautions à prendre quand la température augmente.

Quelques recommandations pour prévenir les dangers liés aux fortes chaleurs :

  • Protégez-vous de la chaleur en fermant les volets et les fenêtres le jour, en les ouvrant la nuit.
  • Restez chez vous si possible aux heures les plus chaudes, dans une pièce rafraîchie, ou rendez vous et restez au moins deux heures dans un endroit climatisé (supermarché, cinéma, bibliothèque municipale…) ou à défaut dans un lieu ombragé ou frais à proximité de votre domicile.
  • Portez des vêtements légers de couleur claire.
  • Humidifiez-vous régulièrement (brumisateur, douche).
  • Buvez et mangez régulièrement pour garder vos sels minéraux : au moins 1,5 à 2 litres de boisson par jour (évitez les boissons alcoolisées, contenant de la caféine ou très sucrées).
  • Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez des médicaments ou si vous ressentez des symptômes inhabituels.
  • Si la chaleur vous met mal à l’aise, demandez de l’aide à un parent ou un voisin.

Les personnes les plus sensibles à la chaleur :
Les sportifs, les travailleurs manuels exposés à la chaleur, les nourrissons, les personnes âgées (surtout après 70 ans), les personnes atteintes d’un handicap, d’une maladie chronique ou dépendantes pour les actes de la vie courante sont particulièrement sensibles aux coups de chaleur. La dénutrition, l’obésité, la consommation d’alcool ou de drogue, la pollution atmosphérique ou un habitat particulièrement mal adapté à la chaleur augmentent le risque de problème de santé en relation avec les fortes températures.

A l’attention des automobilistes :
En voiture, les températures augmentent rapidement. Pensez à faire des pauses fréquentes à l’ombre et si possible au frais, à vous humidifier (brumisateur) et à boire régulièrement. Si possible voyagez aux heures les moins chaudes. Ne jamais laisser un enfant seul dans une voiture, même pour quelques minutes.

Médicaments et chaleur :
La prise de certains médicaments peut interférer avec l’adaptation de l’organisme à la chaleur. En cas de vague de chaleur, il est recommandé aux personnes qui suivent un traitement médicamenteux ou qui souffrent d’une maladie chronique de ne pas arrêter leur traitement, de consulter leur médecin, en particulier lorsque la dernière consultation remonte à plusieurs mois, et de ne pas prendre de nouveaux médicaments sans avis médical, même lorsqu’ils sont en vente sans ordonnance.

Cette info vous rend...

Cyberbougnat sur les réseaux

Pour suivre l'actualité clermontoise au quotidien, suivez Cyberbougnat sur Facebook et Twitter

Partagez

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :