Un duel Louis Giscard d’Estaing - Danielle Auroi très serré

Publié par Bertrand le vendredi 15 juin 2012 à 10h36min, mis a jour le vendredi 15 juin 2012 à 10h34min - 1045 lectures

Législatives 2012 - 3ème circonscription du Puy-de-Dôme — La circonscription Clermont-Montagne, fief de la famille Giscard d'Estaing, basculera-t-elle à gauche pour la première fois ? Cela devrait se jouer à quelques centaines de voix.

Sans même vraiment s’intéresser à la politique, le clermontois sait deux choses : depuis plus de 60 ans Clermont est à une ville dirigée par la gauche, et la Giscardie est imprenable. L’élection présidentielle et le premier tour des législatives n’ont pas vraiment ébranlé cette certitude concernant Clermont. François Hollande y’a fait un score de 65%. En revanche pour la Giscardie ce n’est pas tout à fait la même chose.

Ainsi dimanche nous surveillerons attentivement le résultat de la 3ème circonscription, celle de Clermont-Montagne. Louis Giscard d’Estaing, député sortant, y affronte Danielle Auroi, candidate Europe-Ecologie-Les Verts soutenue par le Parti Socialiste.

Ce n’est pas une confrontation inédite puisque nous avions eu le droit au même duel en 2002. Danielle Auroi avait alors été battue au second tour par Louis Giscard-d’Estaing (46,25%). Cette fois on annonce un score plus serré qui pourrait se jouer à quelques centaines de voix sur une circonscription de plus de 86.000 électeurs.

Dimanche dernier, moins de 3% des suffrages les séparaient avec un score de 39,36% pour le candidat UMP contre 36,42% pour la candidate de la nouvelle majorité présidentielle. Cela représente un écart de 1.525 voix. Toutefois bien malin celui qui pourrait dire de quel côté cela va pencher dimanche soir.

Si LGE a fait le plein dans les cantons ruraux de la circonscription il est devancé dans les cantons plus urbains, ou surburbains, qui représentent tout de même 60.000 électeurs. Peu rassurant pour lui, si le Maire de Chamalières est resté devant dans sa commune il est en recul. Danielle Auroi est elle arrivée en tête à Clermont Sud­ Ouest, Clermont Ouest, Beaumont et Saint­ Amand­ Tal­lende.

Dans pareille situation, on essaie de calculer entre les reports de voix et les soutiens. Danielle Auroi devrait pouvoir compter sur les reports du Front de Gauche (8,08%) et du MRC (2,14%). Ce jeudi, la candidate du Trèfle a appelé à voter pour Louis Giscard d’Estaing. Elle a réuni 586 voix au premier tour, soit 1,03% des suffrages exprimés. Et surtout que feront les électeurs du FN (7,57%) ou ceux du Modem (2,53%) ?

Mais la vrai clé sera bien entendu l’abstention. Avec 33.000 abstentionnistes au premier tour, le réservoir de voix est important si une partie d’entre eux décide de se rendre aux urnes. Et à ce titre, il est important de souligner que sur les cantons clermontois seulement un électeur sur deux s’est déplacé. La gauche espère donc une mobilisation des abstentionnistes urbains pour passer devant, en espérant qu’ils votent bien pour elle.

Lundi les équipes de campagne se demandaient donc comment intéresser et mobiliser autour d’une élection qui passionne peu les français. Mais pas certain que l’affaire du tweet de Valérie Trierweiler les aide réellement dans cette tâche. Réponse dimanche soir...

Partagez

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en utilisant ces boutons ci-dessous :

Cette info vous rend...


Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois