Un colloque sur l’Open Data les 7 et 8 novembre 2013 à Clermont-Ferrand

Publié par Bertrand le jeudi 18 juillet 2013 à 09h22min, mis a jour le jeudi 18 juillet 2013 à 09h21min - 2575 lectures

Le Laboratoire Communication et Solidarité de l’Université Blaise Pascal organise en novembre un colloque sur l'ouverture des données publiques et son impact sur la démocratie, la transparence et la communication publique.

Le Laboratoire Communication et Solidarité (EA 4647) de l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand organise les 7 et 8 novembre 2013 un colloque sur l’Open Data.

L’Open Data consiste en la mise à disposition de données numériques, d’origine publique ou privée, publiées de manière structurée selon une méthodologie qui garantit son libre accès et sa réutilisation par tous, sans restriction technique, juridique ou financière.

L’Open Data est souvent présenté comme un processus prometteur, tant politique, économique et social. La première promesse était celle d’un gain démocratique avec d’un côté une transparence du gouvernement et des instances administratives et de l’autre une plus grande participation citoyenne. Bien entendu ces gains dépendent des données mises à disposition et de l’appropriation, qui reste pour le moment l’affaire d’initiés.

Après des débuts timides, le processus est en pleine expansion en France avec d’abord des villes pionnières puis maintenant une adoption plus large. L’Open Data a ainsi obtenu une reconnaissance officielle en 2011 avec l’ouverture d’un portail internet unique ministériel regroupant l’ensemble des jeux de données disponibles, 353.226 actuellement.

En Auvergne le mouvement est encore plus timide. Le Conseil régional d’Auvergne a ouvert son portail le 1er juillet avec un jeu de données plutôt restreint, 16 jeux de données seulement sur l’économie et l’Europe. Les autres collectivités n’ont pas de portail proprement dit mais on retrouve des données sur le portail ministériel. Compte tenu de la faiblesse des données l’exploitation reste limitée alors que l’on retrouve dans d’autres régions des services citoyens très intéressants en matière d’urbanisme, transport, handicap, économie...

Favoriser les retours d’expérience

Le colloque visera justement à faire un état des lieux de l’Open Data au niveau local et régional, les usages et les pratiques. Un autre volet du colloque concernera les enjeux démocratiques et sociétaux de l’Open Data : l’ouverture des données favorise-t-elle la transparence ? L’ouverture des données concrétise-t-elle le concept de démocratie participative ?

Un autre volet donnera l’occasion aux acteurs de témoigner, tant du côté des collectivités qui libèrent les données que le secteur privé ou le citoyen qui souhaite utiliser les données. Le dernier volet sera consacré aux enjeux communicationnels du processus, la compréhension des enjeux par les différents acteurs, et comment ces données peuvent être utilisées et rendues compréhensibles.

Le colloque sera totalement gratuit et s’adresse à tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur l’Open Data. Les organisateurs souhaitent ainsi favoriser les rencontres et la communication entre chercheurs, porteurs de projets et citoyens. Ils souhaitent privilégier les retours d’expérience et les nouvelles pratiques citoyennes liés à l’ouverture des données.

Partagez

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en utilisant ces boutons ci-dessous :

Recevez le résumé quotidien par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail


Cette info vous rend...


Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois