Cyberbougnat

Football - Ligue 2 : Imbroglio sur le transfert de Mickaël Poté à Strasbourg ?

Publié par Bertrand le dimanche 18 janvier 2009 à 17h06min, mis a jour le dimanche 18 janvier 2009 à 17h09min - 1108 lectures

L'attaquant clermontois intéresse Strasbourg, ou au moins son entraîneur. Le président alsacien ne semble lui pas tout à fait prêt à faire les efforts ce qui sème la zizanie en Alsace comme en Auvergne.

La situation de l’attaquant clermontois Mickaël Poté reste toujours aussi floue. L’international béninois était parti pour rejoindre Strasbourg pendant le mois de janvier mais la discussion entre les deux clubs s’enlise. Croyant que le blocage venait de son président, le joueur clermontois avait même séché l’entraînement la semaine dernière en prétextant une blessure comme il l’a expliqué dans le journal l’Alsace : "J’étais fâché, car Clermont m’avait promis de me laisser partir en cas d’offre. J’ai cru qu’il avait fait machine arrière."

Cependant le joueur a eu une entrevue avec Claude Michy qui a éclairci quelques points et même montré les fax des propositions strasbourgeoises au joueur. L’offre de 100 000 euros à la signature plus 100 000 euros en cas d’accession strasbourgeoise en Ligue 1 a ainsi été jugée insuffisante par le président clermontois Claude Michy et par le joueur lui même : "J’ai cru que le Racing avait fait l’effort. C’est inexact. Apparemment, je ne suis pas la priorité de Strasbourg, même si je suis celle de Jean-Marc Furlan. M. Michy est toujours disposé à me laisser partir. Mais il estime n’avoir pas senti la volonté du président alsacien de me recruter. Aujourd’hui, j’en suis à me demander s’il est judicieux de rejoindre le Racing dans ces conditions."

En fait, c’est Jean-Marc Furlan, l’entraîneur alsacien, qui en avait fait une priorité de son recrutement hivernal car il trouve que son équipe manque de qualités athlétiques. Cependant le président de Strasbourg ne semblait pas tout à fait du même avis sur cette priorité. Ce dernier a finalement donné l’impression de vouloir satisfaire son entraîner son entraîneur et fait une offre pour Poté : un contrat de 2 ans et demi plus le rachat des 6 mois de contrat restant entre Poté et Clermont. Il devait cependant se douter que l’offre ne trouverait pas écho. Voilà qui démontre de "bonnes relations" dans la maison strasbourgeoise.

Mickaël Poté a lui retrouvé ses coéquipiers à l’entraînement et était sur la feuille de match vendredi soir contre Brest même s’il n’est pas rentré. On imagine cependant la déception du joueur de ne pouvoir rejoindre un club jouant la montée en Ligue 1 tout en assurant un contrat pour les saisons qui viennent.

Alors la piste est-elle vraiment abandonnée du côté de Strasbourg ? Jean-Marc Furlan semble en tout cas tenir à ce recrutement : "Il reste encore quinze jours de mercato d’hiver. Ça suffit largement pour mener à bien certaines tractations."

Cependant le plus compliqué sera peut être pour lui de convraincre son président. Si jeudi, persuadé que le blocage était inhérent à l’inflexibilité clermontoise, il déclarait encore "avoir confiance en son président" qu’en est-il maintenant ? Le président Philippe Ginestet ne semble vraiment pas prêt à satisfaire son entraîneur : "Si Clermont, qui m’a fait savoir qu’il ne voulait pas lâcher le joueur, ne me rappelle pas, je ne vois pas pourquoi je le relancerai. Clermont a dit non une fois. J’ai compris."

En ce moment, Furlan envie peut être la position de l’entraîneur clermontois Didier Ollé-Nicolle, seul maitre à bord quand il s’agit de sportif et de recrutement.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat

Cyberbougnat limite la pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee.

Nouveau : Soutenez en un clic via Paypal sans créer de compte :

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois