Cyberbougnat

Chuck Berry

Publié par Bertrand le mardi 15 mars 2005 à 22h36min, mis a jour le mardi 15 mars 2005 à 22h31min - 1620 lectures

A 78 ans Chuck Berry, le père du hit planétaire « Johnny B. Goode », n'a plus grand-chose à prouver. C'est donc par pur plaisir qu'il reprend les routes de France pour partager tous ses tubes avec son public.

Jeudi soir, la scène du Zénith accueille un mythe, une légende vivante de 78 ans, l’inventeur du rock’n’roll à l’énergie contagieuse. Ses titres les plus célèbres n’ont pas pris une ride et son « Johnny B. Goode » représente un peu à lui tout seul l’énergie du rock’n’roll.

Souvent imité mais jamais égalé, Chuck Berry a servi de modèle à des miliers de musiciens dont les plus célèbres. Keith Richards, Elvis, les Beatles, Clapton, Hendrix, Bowie, Springsteen ont un jour mis une chanson de ce génie à leur répertoire,... des milliers d’autres ont essayés en vain.

Il a su synthétiser toutes les musiques et ambiances de l’amérique dans un esprit festif et incroyablement énergique. Un esprit symbolisé autant par sa musique que par sa fameuse « Duck Walk » sa fameuse marche exécutée sur un pied tout en jouant de la guitare.

Elevée à la musique par le jazz de Nat King Cole et le blues de Muddy Waters, il a peaufiné son style mélange de hilbilly, blues, mais aussi boogie-woogie et rythm’n’blues. Un mélange dévastateur et unique qui a profondément bouleversé une Amérique profondément raciste au point de rassembler blancs et noirs dans ses concerts.

De Maybellene en 1955, deuxième tube certifié de l’histoire du rock’n’ roll après Rock around the clock, jusqu’à la scène du Zénith clermontois, Chuck Berry a traversé les époques avec sa guitare, ses chansons bourrées d’humour et ses mélodies à couper le souffle.

A 78 ans, Chuck Berry ne réalise peut être plus sa « Duck Walk », mais il symbolise le rock, son énergie et son esprit. On retiendra d’ailleurs ces mots de John Lennon : «  si on rebaptisait le rock’n’roll on l’appellerait Chuck Berry ».

Chuck Berry

Jeudi 17 mars au Zénith d’Auvergne - 20h30
Première partie : jazz manouche avec le trio Belleville.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat

Cyberbougnat limite la pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee.

Nouveau : Soutenez en un clic via Paypal sans créer de compte :

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Mots clés
Sortir