33.000 « amis » s’invitent à la fête d’anniversaire d’un adolescent via Facebook

Publié par Bertrand le mercredi 25 avril 2012 à 15h59min, mis a jour le jeudi 26 avril 2012 à 07h54min - 3893 lectures

Projet X à Chamalières — Un adolescent de Clermont s'est retrouvé avec plus de 32.000 personnes invitées à son anniversaire malgré lui. L'invitation avait circulé sur Facebook.

Dans le film américain Projet X, trois adolescents décident d’organiser une fête mémorable. Mais cette dernière dégénère quand la moitié de la ville est invitée via les réseaux sociaux. Le scénario du film a bien failli se produire mais à Chamalières.

À l’origine, Benjamin voulait organiser une fête en petit comité chez ses grands-parents à Chamalières pour fêter ses 14 ans. Il avait donc commencé à lancer les invitations par téléphone à une trentaine d’amis. Mais pour aller plus vite, une des ses copines a créé un événement sur Facebook et là tout s’est emballé.

Avec la mécanique virale, ce petit événement privé devient tout d’un coup connu de tout Clermont-Ferrand et même au delà : des dizaines de personnes sont invitées et invitent à leur tour leurs amis, un groupe est même créé et comprend rapidement 16.500 membres, des messages circulent aussi sur Twitter et des forums avec date et adresse précise en annonçant que ce sera la fête de Projet X.

L’événement va ainsi dépasser les 33.000 invités. Mieux qu’un apéro Facebook en son temps mais de quoi sérieusement inquiéter le père de l’adolescent qui a fait des signalements à Facebook sans succès. Il a aussi averti les forces de l’ordre et porté plainte contre X d’autant que le nom de son fils semble être usurpé par d’autres pour rebondir et créer un véritable événement.

Bref, la fête est finie, reste à prévenir les 33.000 invités.

Mise à jour : il y a maintenant près de 50.000 invités à cet anniversaire

En lire plus : Le Parisien

Partagez

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en utilisant ces boutons ci-dessous :

Cette info vous rend...


Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois