Quelques images du meeting de Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy a pratiquement fait salle comble à la Grande Halle d’Auvergne vendredi soir. Un grand meeting où le canditat UMP a été très incisif, notamment contre François Bayrou et la pensée unique. Revivez le meeting en vidéo.

Publié le dimanche 29 avril 2007 à 11h30min,
mis a jour le dimanche 29 avril 2007 à 11h49min
1303 lectures
Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Mots clés

Difficile de donner un chiffre, il n’y avait pas de réelle comptabilisation à l’entrée, mais il y avait foule à la Grande Halle d’Auvergne, entre 10.000 et 16.000 personnes selon les sources, vendredi soir pour assister au meeting de Nicolas Sarkozy.

Un candidat de l’UMP très incisif notamment contre François Bayrou. Devant un parterre d’élus, ministres et personnalités politiques où figuraient notamment les Giscard d’Estaing père et fils, Nicolas Sarkozy a entâmé par un hommage à l’Auvergne qui a donné le premier résistant Gaulois ainsi que trois présidents. L’occasion pour lui d’affirmer son amitié et son estime pour VGE mais aussi d’affirmer qu’il n’y a « pas meilleur endroit que l’Auvergne pour parler de l’avenir de la France ». De l’avenir de l’Auvergne il ne dira rien même au moment de parler d’aménagement du territoire.

Nicolas Sarkozy souhaite une rupture : rupture avec Mai 68, rupture avec les politiques industrielles et agricoles, rupture avec la pensée unique. Il a ansi dénoncé les commissaires européens, les banques centrales, les cabinets ministériels, les grands corps... « qui pensent à votre place, décident à votre place ». Enfin il s’est encore placé en situation de victime dénonçant un « délit de faciès » à son encontre et le comportement brutal de Ségolène Royal. Certains jugeront cela assez ironique vu le ton de la soirée.

Si l’Auvergne et Clermont n’est pas une terre très clémente pour la droite, Nicolas Sarkozy a parfaitement réussi sa grande messe, de quoi redonner à ses militants force et convictions à un peu plus d’une semaine du second tour.

Avant ce meeting le candidat UMP avait rendu visite à Valery Giscard d’Estaing à Chanonat mais aussi à Michel Charasse, un ami de 20 ans qui aussi tenu à préciser qu’ils n’étaient pas dans le même camp. A noter enfin que pendant le meeting une manifestation a réuni 300 anti-sarkozy devant la préfecture.

A noter que nous organisons en fin de semaine un débat entre deux blogueurs de droite et de gauche. Diffusion à partir de jeudi soir.

Cette info vous rend...

Cyberbougnat sur les réseaux

Pour suivre l'actualité clermontoise au quotidien, suivez Cyberbougnat sur Facebook et Twitter

Partagez